Barre anti-roulis arrière

(Et ça fait bim-bam-boum, ça fait -pschhht!- et ça fait « vroum »)
LOL faites des gosses qu’ils disaient.
Et tout ça en partant de …

Le Monster Truck à la base c’est réputé pour passer partout, être puissant, s’envoyer en l’air et finir au sol dans un grand fracas sans dégats, franchir des obstacles du futur, mais surtout, surtout, finalement avoir une tenue de route la-men-table !

Donc me vient l’idée d’installer une barre anti-roulis comme tout le monde sauf que … ça n’existe pas pour l’E-Maxx évidemment.
Plus qu’à se creuser les méninges pour y remédier à moindre coût.

Premier point : comment fixer le tout entre le châssis et les triangles :

Pas assez d’espace entre triangle haut et bas. Alors, une chape à boule sur le premier emplacement d’amortisseur sur le triangle du bas (de toutes façons il ne servira jamais).
Reste à trouver comment fixer ça au centre du châssis … enfin quand je dis châssis, je parle des deux barres qui font la liaison entre les cellules avant et arrière.

Pré-étude et rassemblement des pièces nécessaires :

Dans un premier temps je pensais passer dans les trous des montants avec les pièces qui servent normalement à fixer les têtes d’amortisseurs. Mais non, tellement simple ; une fois pliée, elle passe comment la barre hein ? Bah elle passe pas (dixit Gandalf le Gris) !

Reste les vis de fixation des longerons alors ? Il en faudra juste de plus longues et faire des pièces maison pour guider la barre mais aussi protéger ces longerons sans avoir une hauteur totale trop importante because le cardan qui tourne juste au-dessus.
J’veux du carbone et de l’alu !!!

A ce moment là, les choses sérieuses commencent :

On trace, on coupe (un poil plus large) et on affine en « effaçant » le trait à la lime.
Et avant de couper la pièce définitive, afin de pouvoir la bloquer correctement le temps de la travailler dans son ensemble, un coup de pointeau, une goutte d’huile et on perce !

Reste à faire la rainure et la protection carbone.

Mon bout d’alu fait 3mm d’épaisseur et je veux pouvoir passer du 2,5mm au besoin. Toujours à la lime (queue de rat cette fois) pour faire l’empreinte de la rigole, et découpe de la pièce définitive puis ajustement ; ne pas se louper sinon faut tout recommencer. Reste la chute de plaque de carbone maison à tailler en « copiant » à l’aide de la pièce alu par dessus.

Plus qu’à monter le tout :

And voilà !

A voir en fonction du comportement à en faire une pour l’avant qui n’est pas symétrique …
L’effet n’est pas super ouf mais je vais dans la bonne direction : voir cette vidéo sur Montube pour la démo !

En attendant d’aller à la déchetterie la semaine prochaine, en priant trouver une jante de vélo (les rayons font 2mm et sont bien droits) ou de VTT (2,5mm) pour avoir du meilleur matos au meilleur prix ; gratos quoi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :